Voir les messages non lus - Voir les messages que j'ai postés - Voir les topic suivis

Vous allez à : Seattle ou Miami ?

Vous êtes ici : Index du forum La Ville de Seattle Commerces [Center] Khan Grocery Store

[Center] Khan Grocery Store

Auteurs Messages
Brume

Posté Le 19/03/2014 à 20:33:29

35 messages



La supérette était d'une taille respectable et se situait dans un quartier résidentiel plutôt huppé. Juanita se gara (ou plutôt dérapa) sur le parking au milieu duquel se massait un petit groupe de personnes. Ils discutaient avec véhémence et leurs mains désignaient tous le magasin. À première vue, rien n'indiquait qu'un braquage y avait lieu.

Jason Scott
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 20/03/2014 à 15:25:22

Policier -
27 ans - 54 messages

Inventaire
Jason, en sortant du véhicule : « Et voilà… Dès qu’il y a moyen de voir de la violence, la populace s’en mêle. »

Il secoua la tête de gauche à droite en avançant vers la petite foule après avoir jeté un regard vers Juanita. Le soleil était encore doux, il n’était guère plus de huit heures. Le magasin ouvrait à peine ses portes lorsque l’incident s’était produit. Le temps n’était pas encore aux théories mais l’esprit de Jason était en effervescence une fois sur le terrain. Ainsi, il se contenta de passer devant tout le monde en lançant quelques mots indiquant qu’il était de la police au cas où l’uniforme et la sirène ne suffisait pas.

Jason : « Aller, que tout le monde recule s’il vous plaît. Si vous n’avez rien vu, vous partez, point barre. »

Ses deux mains allaient d’avant en arrière face à lui pour tenter de dégager le parking. Son regard perçant toisait chaque individu présent sur les lieux dans la recherche d’un visage terrifié, agacé ou encore agressif. Il interpellerait la première personne qu’il jugerait potentiellement utile pour le déroulement des opérations.
Il attendit quelques instants avant de se tourner vers l’entrée de la supérette pour constater s’il y avait effectivement des possibles barricades. Ensuite il attendrait l’avis de sa collègue pour agir. Soit ils attendraient les renforts, soit ils s’occuperaient de l’affaire seul.


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 8.5 Observation & Recherches : 2 Droit Criminel : 1 Psychologie criminelle : 1 Armes d'épaule : 1
Toutes les Compétences

 

Brume

Posté Le 21/03/2014 à 12:50:00

35 messages

Alors que Jason faisait le ménage parmi les badauds, Juanita se rapprocha d'un petit groupe d'individus visiblement bouleversés par les événements. Au bout de quelques dizaines de seconde, elle revint du côté de Jason qui avait réussi à mettre en place un périmètre de sécurité sans problèmes majeurs.

- Apparemment, c'est plus un règlement de compte qu'autre chose. Y'a un type qui est entré armé d'un revolver. Il est bien connu du voisinage pour être un marginal. Y'a une histoire personnelle là-dedans, j'ai pas tout compris, mais il en veut au gérant. C'est sa gamine qui est là.

Elle désigna une jeune fille de quinze ou seize ans, d'origine indienne ou pakistanaise, qui sanglotait au milieu d'autres jeunes gens du quartier. Au même moment, deux bruits distincts se firent entendre simultanément. Au loin, on pouvait discerner les sirènes des renforts. Et dans la supérette, un coup de feu retentit.

Jason Scott
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 21/03/2014 à 15:03:42

Policier -
27 ans - 54 messages

Inventaire
Il arrivait souvent que les informations fournies aux agents en déplacement soient différentes sur le terrain. Le braquage n’était qu’un conflit entre deux individus selon les informations de Juanita. Ce qui inquiétait maintenant Jason était le fait que l’un d’eux soit armé. Bien que moins dangereuse, la situation n’en était pas moins tendue. Le jeune policier allait se diriger vers la jeune fille en pleurs lorsque le coup de feu retentit. Par réflexe, il porta sa main vers son holster, avant d’avancer un peu.

Jason : « Bon, j’y vais, les renforts ne sont pas loin, surveille la petite. »

Certes, il ne savait absolument si Juanita allait respecter ses consignes mais il avait pour habitude de travailler ainsi. Généralement, les deux coéquipiers s’entendaient bien sur le terrain et respectaient les décisions de l’autre. Ainsi, il alla vers l’entrée de la supérette tout en faisant en sorte de ne jamais se trouver directement face à la porte d’entrée. Il se mit à couvert en plaquant son dos au mur du bâtiment et sortit son Beretta, le chargea une première fois après avoir enlevé le cran de sécurité, et le dirigea vers le sol tout en avançant vers la porte principale de la supérette. A présent il était question de faire un état des lieux et de la situation.

Jason : « Ici l’agent Scott, est-ce que ça va là-dedans ? »


Le jeune homme s’attendait à coup de feu en guise de réponse mais il avait tout de même tenté le coup. S’il y avait un blessé, il fallait traiter ce problème au plus vite pour éviter le pire… à moins bien sûr que cela ne soit déjà arrivé. L’autre situation critique pour le policier serait que l’un des individus concernés ne prenne la fuite par une autre issue, auquel cas une course-poursuite s’engagerait dans les rues de Seattle.


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 8.5 Observation & Recherches : 2 Droit Criminel : 1 Psychologie criminelle : 1 Armes d'épaule : 1
Toutes les Compétences

 

Brume

Posté Le 22/03/2014 à 14:20:27

35 messages

Juanita eut le même réflexe que son coéquipier. Sa main agrippa son arme de service pendant trois secondes avant de la lâcher lentement. Elle ne sembla pas montrer un grand étonnement lorsque Jason lui indiqua qu'il y allait. Elle le connaissait suffisamment pour savoir qu'il n'aimait pas rester inactif et, sur ce point, ils se ressemblaient. Même si cela n'était pas conforme à la procédure, elle comptait bien le couvrir.

- Vas-y Zorro, je surveille tes arrières.


Jason put s'approcher d'une porte latérale et il se rendit alors compte que celle-ci était entrouverte. Ainsi, ses mots pénétrèrent aisément à l'intérieur du bâtiment. Une première voix se mit à lui répondre en criant, immédiatement interrompue par un coup sourd.

- À l'aiiiid- *POUM*

- Ferme ta gueule ! J'PARLE PAS AUX CONNARDS DE FLICS ! BARRE-TOI OÙ J'LUI FAIS LA PEAU !


La seconde voix était à la fois agressive et tremblotante. Surtout, elle semblait venir du fond de la supérette. D'où il était, Jason pouvait voir l'entrée du magasin et distinguer quelques personnes allongées au sol.


Jason Scott
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 22/03/2014 à 15:41:30

Policier -
27 ans - 54 messages

Inventaire
La situation s’envenimait lentement. Une personne semblait très agressive et semblait être à l’origine du coup de feu. Jason pouvait voir que d’autres individus étaient concernés. Son regard se durcit à cette vision. Désormais, il était prêt à ne pas faire de cadeau au criminel. Il prit la radio accroché à son épaule et parla à sa coéquipière de façon à ce qu’il allait dire ne soit pas entendu depuis l’intérieur du bâtiment.

Jason : « Juanita… Apparemment il n’y aurait qu’un seul suspect. Un homme bien agressif. Le coup n’a pas l’air d’avoir été préparé, la porte est entrouverte, aucune barricade en perspective. Ah… et ce connard à des otages, au moins trois à première vue. »

Sa dernière phrase témoignait de son changement de visage. Il détestait ceux qui prenaient des innocents comme bouclier. Quoiqu’il en fût, il devait rester professionnel et la réponse du criminel présumé ne l’étonnait plus après ses nombreuses années de services. Ainsi, il devait jouer la diplomatie, ne connaissant ni les intentions, ni les moyens de l’homme.

Jason : « Calmez-vous monsieur ! Écoutez, je veux juste savoir s’il y a des blessés. Laissez-moi entrer ! »

Bien sûr, il connaissait déjà la réponse de l’homme agressif à l’intérieur sur sa proposition d’entrer dans la supérette. Le jeune policier était prêt à déposer son arme s’il pouvait entrer mais pour le moment, son but était d’une part, d’assurer la sécurité des civils présents dans le magasin et d’autre part, de gagner un maximum de temps avant que les renforts n’arrivent.


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 8.5 Observation & Recherches : 2 Droit Criminel : 1 Psychologie criminelle : 1 Armes d'épaule : 1
Toutes les Compétences

 

Brume

Posté Le 24/03/2014 à 20:52:32

35 messages

La réponse ne se fit pas attendre.

- TA GUEULE ! FAIS PAS CHIER !

Mais la voix commençait à s'amenuiser. Jason put remarquer également que l'un des clients, un jeune homme afro-américain qui se tenait au sol, commençait à ramper dans sa direction. Juanita, par la radio, tentait de lui donner quelques recommandations.

- Fais gaffe, on me décrit le type comme très instable. Probablement un camé. Les renforts sont presque là, mais si t'as l'occasion de le neutraliser, te gêne pas.

En quelques secondes, le jeune gars parvint au niveau de la porte derrière laquelle se trouvait Jason. Ainsi, il put s'adresser à lui d'un ton assez calme et toujours en position couchée.

- Le type s'est retranché dans une petite pièce, une sorte d'arrière-boutique. Il ne nous voit pas directement. Je peux sortir ?


Jason Scott
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 25/03/2014 à 05:10:43

Policier -
27 ans - 54 messages

Inventaire
Les choses évoluaient dans le sens dans lequel Jason l’avait prédit. Le criminel refusait de collaborer. Lorsqu’il vit un otage ramper vers lui, il tenta d’abord de lui faire signe de ne pas bouger, puis il constata une certaine sérénité dans le regard de celui-ci. L’explication à cet étrange comportement arriva lorsque l’individu séquestré lui expliqua la situation. Avec un léger sourire, Jason s’accroupit après avoir entendu les informations de sa collègue.

Jason : « Non… Mais moi, je peux entrer. Ecartez-vous sans faire de bruit. »

Son refus venait du fait que les autres allaient vouloir l’imiter s’il sortait et cela pouvait jouer en défaveur de la victime prisonnière avec le criminel. Puis, pour une raison inexpliquée le jeune policier commença à déboutonner sa chemise d’agent de police pour laisser apparaître un t-shirt blanc. Il prit une dernière fois sa radio rattaché à son uniforme pour prévenir Juanita de ses intentions.

Jason : « Juanita… Je… Je vais entrer, le suspect ne peut pas nous voir apparemment. Si je n’avais pas parlé, il n’aurait pas su que j’étais là. J’enlève ma chemise au cas où il jetterait un coup d’œil s’aperçoive de la présence d’un uniforme dans la pièce. Ah et dis aux renforts de couper les sirènes en arrivant. On se revoit de l’autre côté. »

Pour éviter toute insulte de sa collègue, il coupa presque immédiatement la transmission et écarta un peu plus la porte d’entrée. Il pouvait maintenant voir l’intérieur de la salle et constata que le criminel n’était pas présent. Jason signala au criminel qu’il allait reculer pour éviter d’aggraver la situation. Un petit baratin qui devait fonctionner à tout prix puisque le jeune homme entra dans la supérette et se mit face contre terre presque immédiatement. Son arme était rangée dans son holster et était à peine visible dans sa position. A présent il était temps de s’aider des divers rayons de la supérette pour avancer à l’insu du criminel.

Jason, avant de se lancer : « Que tout le monde reste calme… Ne tentez rien de stupide surtout pour notre sécurité à tous. »


Il avait parlé à voix très basse aux autres otages et espérait que ceux-ci maintiennent le sang-froid qu’ils avaient su garder depuis le début du conflit.


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 8.5 Observation & Recherches : 2 Droit Criminel : 1 Psychologie criminelle : 1 Armes d'épaule : 1
Toutes les Compétences

 

Brume

Posté Le 26/03/2014 à 15:07:06

35 messages

- Compris. Fais gaffe à ton cul.

Juanita était remplie de sollicitude envers son coéquipier. Celui-ci, après s'être partiellement dévêtu, décida ainsi de se jeter dans la gueule du loup. L'otage se déporta légèrement sur le côté et, d'un signe de main, il désigna le rayon des boissons, sur la gauche.

- Y'a une porte là-derrière. On l'entend parler mais on comprend rien.

Les deux autres otages, une femme d'une quarantaine d'année et un vieillard visiblement traumatisé, commençaient également à se rapprocher du policier qui était désormais à l'intérieur du magasin.

Jason Scott
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 26/03/2014 à 19:19:37

Policier -
27 ans - 54 messages

Inventaire
Les personnes mêlées au conflit étaient compréhensives et suivaient les instructions du policier dans le calme. Jason restait sérieux pendant cette période de tension et avait le regard fixé sur la porte que le premier otage rencontré venait de lui montrer. En théorie, le jeune homme aurait pu se lever tout simplement et atteindre l’arrière-boutique sans problème. Cet élément lui démontrait que le suspect n’était pas un professionnel, ce qui corroborait avec le ton de sa voix mal assurée, bien qu’agressive.

Jason, en se mettant en position accroupie : « Bien… Je vais avancer là-bas pour tenter de désamorcer la situation. Restez calme et ne bougez pas. »

Il se tut et avança sans bruit vers ladite porte. Aucun son perceptible n’en sortait, ce qui avait pour conséquence d’inquiéter légèrement le jeune homme. A présent, il pouvait attendre un peu et tenter d’écouter à la porte ou y entrer directement. Dans le cas de la deuxième option, il risquait de compromettre la vie de l’autre personne aux prises avec le suspect. Une nouvelle fois, il sortit son arme. Celle-ci étant déjà chargée, il n’avait pas besoin de faire de bruits supplémentaires pour que l’arme soit opérationnelle. Il jeta un dernier regard aux autres personnes au sol ainsi qu’à l’extérieur, histoire de voir ce Juanita pouvait éventuellement d’ici. Puis il posa sa main sur la poignée, toujours sans bruit, et attendit. Son cœur battait si fort qu’il avait l’impression de faire un véritable brouhaha. Il prit une brève inspiration et actionna la poignée avec douceur et espérait que celle-ci n’émette aucun son particulier. Avec un peu de chance, le suspect ne regardait pas la poignée… C’était quitte ou double mais dans le fond, il savait que même avec les renforts, cette situation était la meilleure pour cette affaire risquée.


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 8.5 Observation & Recherches : 2 Droit Criminel : 1 Psychologie criminelle : 1 Armes d'épaule : 1
Toutes les Compétences

 

Brume

Posté Le 28/03/2014 à 12:13:45

35 messages

Le policier fit le choix de contourner le rayon pour atteindre la porte. Celle-ci n'était pas totalement close et un murmure inaudible s'en dégageait. Jason pouvait également entendre des gémissements, des supplications... Alors qu'il atteignait la porte, la voix de l'agresseur se remit à hurler.

- TU T'FOUS D'MA GUEULE OU QUOI ? FILS DE...

Quatre coups de feu détonnèrent et la porte à côté de laquelle se trouvait Jason se mit à résonner d'un bruit assourdissant. Visiblement, c'était une porte blindée qui avait servi de cible au fou de la gâchette.

- J'T'AVAIS DIT DE RESTER EN DEHORS DE ÇA, SALE POULET !

Un cinquième coup de pistolet eut lieu et, cette fois-ci, la porte ne résista pas. Le projectile la traversa et vint mourir dans le rayon des boissons, faisant exploser un pack de Coca-Cola au passage.
Se croyant pris pour cible, deux des otages se précipitèrent à l'extérieur sans se soucier des recommandations du policier. Seul restait le vieillard, toujours prostré au sol, et qui n'avait bougé d'un millimètre.

- Bordel Jason, y s'passe quoi ??

Juanita, par l'intermédiaire de la radio, venait aux nouvelles.

Jason Scott
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 28/03/2014 à 15:19:34

Policier -
27 ans - 54 messages

Inventaire
[HRP : Jason n’a plus de radio, il avait enlevé sa chemise avant d’entrer et donc sa radio est à l’extérieur.]

Le corps de Jason se paralysa lorsque les nouveaux coups de feu retentirent. La porte qu’il venait d’atteindre, résonnait avec force alors qu’elle subissait le choc d’un individu visiblement dérangé. Lorsque le coup en trop explosa littéralement quelques boissons, le policier fut découvert et il pointa son arme vers le criminel très en colère d’avoir été surpris ainsi. Jason avait les sourcils froncés et le regard dur. Il jeta un coup d’œil rapide à la victime pour évaluer son état. Celle-ci n’était pas entre la dangereuse personne, ce qui laissait une ligne de mire parfaite au policier.

Jason, les dents serrés : « Pour la deuxième et dernière fois… Calmez-vous maintenant ! »


Sa remarque pourrait avoir le même effet que la première déclaration similaire du jeune homme mais peut-être que le face à face changerait la donne. La pratique régulière du policier de l’arme de poing pouvait lui donner l’avantage cette fois. Il connaissait les petits mouvements des membres supérieurs du corps humain qui annonçait l’intention de tirer. Ainsi, que l’individu veuille tirer ou prendre la victime en bouclier, Jason le contrerait en lui tirant dans les jambes.
La situation était très tendue, le moindre mouvement pouvait engendrer un bain de sang dans la petite pièce. Le jeune policier pensa à sa collègue en se demandant comment elle vivait ces instants après avoir entendus une telle succession de coups de feu.


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 8.5 Observation & Recherches : 2 Droit Criminel : 1 Psychologie criminelle : 1 Armes d'épaule : 1
Toutes les Compétences

 

Brume

Posté Le 30/03/2014 à 15:53:02

35 messages

(hj: ça marche, en fait je l'imaginais accrochée à la ceinture)

La porte qui s'ouvrit davantage laissa entrevoir le "suspect" aux yeux de Jason. À sa grande surprise, le policier vit un homme élégamment vêtu en costume, rasé de près et plutôt charmant. Mais il pointait son arme en direction de la porte et Jason dut éviter de prolonger trop longtemps son coup d’œil. Il put néanmoins apercevoir un autre individu, prostré dans un coin de la pièce contre un bureau sur lequel trônaient de nombreux écrans. Ceux-ci relayaient les images des caméras de surveillance qui couvraient toute la surface du magasin et du parking. En levant les yeux, Jason en décela rapidement deux d'entre elles et comprit immédiatement la raison pour laquelle l'homme l'avait détecté aussi vite.

- J'SUIS PARFAITEMENT CALME !!!


Et pour mieux illustrer son propos, l'homme pressa plusieurs fois sur sa gâchette. Mais un seul coup partit et explosa au passage un nouveau morceau de porte.

- Bordel...

Jason entendit le bruit d'une porte qui s'ouvre et, après un nouveau coup d’œil, se rendit compte que le type en costard avait décampé par une issue qui se situait sur le côté de la pièce.

Jason Scott
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 30/03/2014 à 19:10:27

Policier -
27 ans - 54 messages

Inventaire
Les caméras… Jason n’y avait même pas pensé et comprit son erreur. Heureusement, le suspect l’avait vu au dernier au moment et le policier avait ainsi évité un potentiel bain de sang avec les otages. Contrairement à ce que pouvait laisser croire la situation le criminel était un homme élégant, son instabilité s’illustrait par les tirs répétés et par des propos brutaux.
L’arme toujours braquée sur lui, Jason ne s’était absolument pas attendu à ce que l’homme tire subitement en sa direction. L’utilisation répétée de son arme avait empêché le criminel d’abattre un policier en cette matinée mouvementée. Il prit la fuite par ce qui semblait être l’entrée de service et Jason se précipita alors dans l’arrière-boutique.

Jason : « Si vous pouvez marcher, sortez du magasin et allez voir ma collègue sur le parking. Dites-lui tout ce qu’il s’est passé ici. »

Il avait rapidement lâché sa phrase en s’engouffrant vers la sortie, la victime allait devoir être prise en charge par quelqu’un d’autre que lui. Jason venait de prendre l’individu dangereux en chasse, arme en main. Le fait d’avoir enlevé la chemise le mettait plus à l’aise pour la course et il espérait secrètement que les beaux habits du poursuivi allait le ralentir.


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 8.5 Observation & Recherches : 2 Droit Criminel : 1 Psychologie criminelle : 1 Armes d'épaule : 1
Toutes les Compétences

 

Odyssee

Posté Le 06/04/2014 à 22:31:35

452 messages

Le suspect avait déguerpi et tentait visiblement de semer le policier. Il s'était engouffré dans la ruelle qui permettait de rejoindre la supérette et au bout de quelques mètres avait jeté sa veste pour pouvoir mieux manœuvrer.

En effet il venait de grimper sur une grosse poubelle et passait par dessus un grillage qui donnait sur une autre ruelle elle-même ouvrant sur un boulevard.
Il avait en tout encore une bonne dizaine de mètres d'avance sur Scott.

Sans radio et sans savoir si les renforts étaient déjà arrivés sur place ou pas, il n'y avait que le jeune policier qui pouvait rattraper le fuyard...


arrow Rues

MP : Odyssee = Roxann Connor

Jason Scott
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 07/04/2014 à 15:29:06

Policier -
27 ans - 54 messages

Inventaire
Malheureusement, le criminel eut la même idée que lui et se mit à son aise pour mieux fuir. Jason courait à toute allure et ne perdait pas de vue sa cible toujours l’arme à la main. Un coup de semonce à cette distance ne servirait à rien et ferait peut-être peur aux civils alentours.

Jason : « Arrête-toi, POLICE ! »


Bien que sa phrase ne servait à rien dans une telle situation mais le policier avait pour habitude de dévoiler son identité une fois repéré. Parfois dans le passé, cela avait payé, le fait de savoir un membre des forces de l’ordre à sa poursuite avait déjà refroidi quelques-uns mais dans le cas présent, Jason doutait fort que la course s’arrêterait de ci-tôt.
L’individu se frottait maintenant à divers obstacles sans trop ralentir et policier subissait également ces aléas dans sa course. Au loin, il percevait le boulevard. Un espace dangereux dans une course poursuite, le policier userait malheureusement de son arme si le suspect se rapprochait trop de cette zone.

arrow Rues


Les 5 meilleures Compétences
    Armes de poing : 8.5 Observation & Recherches : 2 Droit Criminel : 1 Psychologie criminelle : 1 Armes d'épaule : 1
Toutes les Compétences

 

Vous êtes ici : Index du forum La Ville de Seattle Commerces [Center] Khan Grocery Store