Vous allez à : Seattle ou Miami ?

Vous êtes ici : Index du forum La Ville de Seattle Commerces [North]Au paradis des armes

[North]Au paradis des armes

Auteurs Messages
Sibylle

Posté Le 14/11/2017 à 03h52

58 messages

La boutique était quelconque. Elle se trouvait dans une rue adjacente à une artère commerçante. Des badauds passaient par là sans arrêter pour rejoindre les principaux magasins. Un petit parking réservé aux clients se trouvait à côté et n'abritait pour l'heure que 3 voitures sur les huit emplacements.

Sur la devanture, on pouvait lire le nom de l'endroit avec deux fusils de chasse croisés au milieu, tandis que sur la vitrine se trouvait l'inscription "Matériel pour la chasse et la pêche".

L'intérieur était bien tenu et ressemblait à n'importe quel autre boutique d'armements, avec un côté réservé aux fusils de chasse et à leurs munitions, un autre aux armes de poing et munitions et enfin un coin avec les arcs et autres arbalètes. Une deuxième salle plus petite contenait du matériel de chasse et de pêche divers et variés tels des vêtements et même du matériel de camping.

Kate Amber
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 14/11/2017 à 20h57

Policier - Detective
31 ans - 51 messages

Tous les objets équipés
  • équipéArme de service, en holster de ceinture à la hanche droite ; le holster dispose d'une double sécurité (pouce + index simultanés).
  • équipéCrosscall Spider X-4 (IP 68, écran renforcé), deux SIM avec international illimité (internet 5 giga) + 1 SIM secrète débranchée
Tous les objets de l'inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Armes d'épaule : 3.5
  • Armes de poing : 2
  • Art du mensonge : 2
  • Discrétion : 2
  • Psychologie criminelle : 2
Toutes les Compétences

 

[Arrivée du bureau]



Après un peu de route depuis le SPD, Matt et Kate étaient arrivés à proximité de la boutique visée. Kate se dit une fois de plus que l'informateur de Matt devait être un bon filon. Elle revint plus à la réalité et fit signe à Matt de ne pas se garer directement sur le parking client de la boutique, mais plutôt sur une place en bord de la rue même. Dans le même temps, elle rangeait soigneusement son insigne dans une poche intérieure de sa veste, vérifiant que la forme ne ressortait pas sur le cuir, et décalait un peu le holster à sa ceinture pour l'amener dans le dos, place plus discrète qu'à la hanche : il y serait caché par le bas de la veste. Elle tourna son regard bleu vers son collègue au volant :

- Avec un peu de chance, on aura affaire à cet "employé modèle", Rizzoli. Tu veux la main ?

Elle était prête à y aller, et avait pour sa part sa petite idée pour amener le sujet qui l'intéressait.

Sibylle

Posté Le 17/11/2017 à 04h05

58 messages

Matt suivit les indications du GPS jusqu'à leur destination et se gara dans la rue, à la demande de Kate. Il s'assura lui aussi que son insigne était bien rangée et non visible avant de descendre.

« Oh non, je t'en prie. Amuse-toi et mène la danse. Moi, je vais me contenter d'observer et de jouer celui qui accompagne sa femme, ou sa copine ou peu importe, pour lui offrir ce qu'elle veut. Enfin, si tu veux et à moins que tu aies une autre idée. » dit-il en souriant.

Kate Amber
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 18/11/2017 à 11h37

Policier - Detective
31 ans - 51 messages

Tous les objets équipés
  • équipéArme de service, en holster de ceinture à la hanche droite ; le holster dispose d'une double sécurité (pouce + index simultanés).
  • équipéCrosscall Spider X-4 (IP 68, écran renforcé), deux SIM avec international illimité (internet 5 giga) + 1 SIM secrète débranchée
Tous les objets de l'inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Armes d'épaule : 3.5
  • Armes de poing : 2
  • Art du mensonge : 2
  • Discrétion : 2
  • Psychologie criminelle : 2
Toutes les Compétences

 

La blonde eut un sourire malicieux, en descendant à sa suite :

- Alors sois prêt à raquer Matt ! Parce que je ne compte pas juste jouer à la flâneuse "un peu intéressée".

Faisant le tour de la voiture, elle vint le saisir par le bras, sans la moindre gêne, et se coller à lui légèrement. Ce qu'il fallait pour passer pour intime sans donner l'impression d'une comédie. Et elle l'entraîna, un grand sourire toujours collé au lèvres, jusqu'au magasin, dont elle poussa la porte :

- Bonjour...


Son regard survola la salle, passant sur les arcs et les arbalètes d'abord, puis se fixant sur les armes de poing, sans même marquer l'arrêt sur les fusils de chasse. Elle tira sur le bras de Matt pour l'entraîner vers les étalages de pistolets et revolvers, les fixant avec attention...

Sibylle

Posté Le 20/11/2017 à 02h18

58 messages

« Tout ce que tu veux, mon coeur… » lui répondit Matt tout avec un grand sourire, en la laissant le mener dans la boutique, comme s'il n'était pas vraiment ravie d'être là.

Il regarda les lieux et son regard s'arrêta sur les arcs et les arbalètes. Il se demandait comment on pouvait chasser avec quelque chose comme ça. Puis il sentit Kate l'entraîner vers le comptoir des armes de poing. Il la suivit en traînant un peu les pieds, continuant à regarder ce qu'offrait la boutique.

******

Un homme d'une quarantaine d'années était assis derrière le comptoir, en train de pianoter derrière son ordinateur. Il leva les yeux en entendant l'avertisseur de la porte l'informer que des clients venaient de rentrer. En voyant la jeune femme qui menait clairement l'opération, il plaqua son plus beau sourire sur le visage puis se leva pour les accueillir.


« Bienvenue au Paradis des armes ! Lorenzo DiNozzo pour vous servir. Que puis-je pour vous aujourd'hui ? Oh, je vois que Madame sait ce qui l'intéresse. J'ai tout un assortiment d'armes de poing qui peuvent facilement se dissimuler dans un sac à main. À moins que vous recherchiez quelque chose d'autre ? » lui demanda-t-il sur son ton le plus charmeur.

Kate Amber
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 20/11/2017 à 15h42

Policier - Detective
31 ans - 51 messages

Tous les objets équipés
  • équipéArme de service, en holster de ceinture à la hanche droite ; le holster dispose d'une double sécurité (pouce + index simultanés).
  • équipéCrosscall Spider X-4 (IP 68, écran renforcé), deux SIM avec international illimité (internet 5 giga) + 1 SIM secrète débranchée
Tous les objets de l'inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Armes d'épaule : 3.5
  • Armes de poing : 2
  • Art du mensonge : 2
  • Discrétion : 2
  • Psychologie criminelle : 2
Toutes les Compétences

 

Matt jouait son rôle du conjoint blasé avec perfection, pensait Kate. Son "second rôle", en mode "client bougon et forcé", lui donnait l'occasion de regarder plus discrètement les étalages, pendant qu'elle attirait l'attention du vendeur présent. Lequel s'avéra être leur "cible", le fameux DiNozzo, et qui, vu son sourire, semblait s'attendre à la cliente compulsive. Kate ne comptait pas le désobliger à ce point.
Elle adressa un grand sourire en réponse à DiNozzo, relâchant légèrement le bras de Matt, fixant l'italien de ses yeux bleus.

- Oh, je ne cherche pas spécifiquement quelque chose qui se cache...plutôt quelque chose de fort, voyez-vous ?


Elle pris un instant une mimique de dure, puis laissa échapper un rire léger.

- Sans aller jusqu'à une mitrailleuse ou un canon, j'aimerai une arme de poing puissante. Enfin, plus exactement, performante. Vous vous souvenez de cette fusillade, il y a quelques mois, où l'on voyait un homme en armure contre les policiers ? Oh la la, ça m'a ter-ri-fi-ée ! Du coup, vous comprenez, j'ai songé à m'acheter une arme, mais je ne savais pas quoi, et puis vous savez quand on cherche quelque chose sans savoir, on finit par le mettre de côté, vous comprenez.

Le rôle de l'écervelée, qui parle pour ne rien dire. Ca collait généralement bien à ses cheveux blonds : les hommes tombaient souvent dans ce panneau.

- Seulement, j'ai une copine de boulot...enfin, Nancy n'est pas vraiment une copine, mais une bonne connaissance, vous voyez ? Enfin, elle a été agressée dans la rue la semaine dernière, et elle est revenue au travail avec une tonne de maquillage pour cacher ses bleus : je lui ai même dit : "Nancy, là, toi toute seule, tu as tué une baleine !" Elle l'a mal pris, notez, mais enfin cela m'a remis cette histoire d'armes en tête et j'ai refais des recherches sur Internet.

Elle secoua un peu le bras de Matt avec une moue désapprobatrice.

- Tony pense que ça ne sert à rien, mais on voit tellement de choses ces derniers temps à la télé ! Alors, vous voyez, je suis venue ici parce qu'une copine de boulot...une autre copine, hein, pas Nancy dont je vous parlais, elle passe devant votre enseigne de temps en temps, quand elle vient faire les magasins ici. Donc, elle m'a donné l'adresse, et je voudrai savoir si vous aviez un "Five-SeveN" ?

Elle tourna les yeux vers les étagères, clignant des paupières, comme si elle n'avait pas la moindre idée d'à quoi pouvait ressembler ce pistolet...

Sibylle

Posté Le 26/11/2017 à 04h11

58 messages

Lorenzo écouta la dame avec toute son attention comme si elle racontait la plus merveilleuse histoire du monde, hochant la tête quand il fallait pour l'encourager à pousuivre.

« Eh bien, non, ça ne sert pas à rien. Votre agresseur y réfléchira certainement à deux fois si vous lui pointez une arme dessus. Et c'est encore plus efficace si vous savez vraiment vous en servir et que vous arrivez à le convaincre que vous n'hésiterez pas à en faire usage. Pour autant, il est aussi bon de savoir vous défendre autrement qu'avec votre arme, car il y a des situations où ce n'est pas forcément possible, par exemple votre agresseur vous attrape par derrière. Il vous faudra d'abord vous dégager pour la sortir. Je peux vous donner des adresses de centres qui donnent des cours d'auto-défense, si vous le souhaitez. » dit-il.

Matt haussa les épaules en entendant son nom et finit par se libérer et s'éloigna pour aller regarder les fusils de chasse et les arcs, faisant mine de s'y intéresser dans le but de faire sortir un éventuel autre employé. Lorenzo réfléchit quelques instants puis se déplaça vers une des vitrines.


« Voilà le Five-Seven fabriqué par un armurier belge et initialement vendu uniquement aux militaires et à la police. Il est d'ailleurs assez prisé par les membres des forces de l'ordre. Ce n'est pas forcément le modèle que je recommanderai si vous n'avez jamais utilisé d'arme. Est-ce le cas ? En avez-vous déjà tenu une ? Certains modèles sont populaires auprès des femmes qui cherchent des armes de poing pour se défendre. Comme ce Ruger-LC9s ou ce Kahr CW9. Ils ont l'avantage d'être facile à utiliser, compact et abordable. Et ils font très bien leur travail. » dit-il en désignant deux autres armes dans la vitrine.

Kate Amber
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 27/11/2017 à 11h33

Policier - Detective
31 ans - 51 messages

Tous les objets équipés
  • équipéArme de service, en holster de ceinture à la hanche droite ; le holster dispose d'une double sécurité (pouce + index simultanés).
  • équipéCrosscall Spider X-4 (IP 68, écran renforcé), deux SIM avec international illimité (internet 5 giga) + 1 SIM secrète débranchée
Tous les objets de l'inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Armes d'épaule : 3.5
  • Armes de poing : 2
  • Art du mensonge : 2
  • Discrétion : 2
  • Psychologie criminelle : 2
Toutes les Compétences

 

"Tony" la "délaissant", Kate jeta un regard sévère à son dos, puis focalisa à nouveau son attention sur DiNozzo, suivant chaque geste de celui-ci...

- Oui, j'ai déjà tiré. Au fusil surtout, mais...euh...

Elle lança un regard cette fois inquiet vers le dos de "Tony" et se pencha un peu en avant vers DiNozzo, pour lui expliquer, sur le ton de la confidence :

- Mon oncle paternel, qui vit dans le Missouri, était Marines durant le Vietnam. Il est revenu...enfin, comme on dit dans la famille, il a été "marqué", vous voyez ? Mais bon, il est gentil hein. C'est juste qu'il a une énorme collection d'armes à feu, même des trucs...euh, bon, disons, un peu "historiques" vu son passage dans l'armée vous comprenez ?

Même si les armes automatiques étaient autorisées dans de nombreux Etats américains, ce qui alimentait le débat à chaque tuerie de masse, les armes régulières destinées à l'armée n'étaient pas censées se retrouver entre les mains de civils : il fallait des version spécifiques destinées au grand public.
Kate sourit en se reculant, ses yeux bleus perdus dans le rayonnage, comme si elle se replongeait dans des souvenirs.

- Enfin, voilà, il m'a déjà fait essayer, quelques fois où je suis allée en vacances chez lui. A chaque fois qu'il parle d'armes à feu, il regrette toujours à haute voix certaines des armes qu'il avait au Vietnam et qu'il n'a pas réussi à retrouver, comme son fusil d'assaut, ou son "Law", même si je n'ai jamais su ce qu'était ce truc d'ailleurs.

Le regard de la blonde se tourna à nouveau vers DiNozzo. Elle espérait qu'il mordrait un peu à l'hameçon du vétéran du Vietnam à la recherche d'un M16. Si ce probable trafiquant connaissait son affaire, il saurait que le M16A2 ne correspondait pas exactement à l'arme d'un ex-Marines du Vietnam, mais que ça pourrait sans doute être une occasion de vente ; à partir du moment où un simple armurier trempait dans le trafic, Kate voyait mal l'engagement d'une guerre des gangs, mais plus probablement des ventes sous le manteau à l'unité.

- Alors vous savez, c'est pour ça que même si je sais que "la taille n'est pas la seule chose qui compte", je pense que ça peut aider. J'ai lu que le Five-SeveN avait aussi beaucoup de balles en réserve ? Ça peut être utile, non ?

"Balles", et surtout pas "cartouches". Utiliser les termes des profanes.

Sibylle

Posté Le 02/12/2017 à 22h09

58 messages

DiNozzo écouta attentivement Kate et l'histoire de son oncle.

« Je vois. Malheureusement, ce n'est pas le genre d'armes que je vends ici. Et surtout, les armes militaires ne sont pas vendues au public. » répondit-il.

« Donc vous avez déjà manipulé des armes. C'est une bonne chose. Même si ce n'est pas obligatoire, je vous recommanderai tout de même de prendre des cours de tir pour vous familiariser avec votre arme et pour bien l'avoir en main. Et puis ça ne fait pas de mal non plus de s'entraîner régulièrement pour être sûr de ne pas rater sa cible, si un jour vous deviez vous en servir pour vous protéger. »

Il sortit l'arme de la vitrine et la tendit à Kate. Comme toutes les armes présentées, elle n'avait pas de chargeur et étaient sécurisées.

« Ce n'est pas le nombre de balles qui comptent. Si vous savez viser correctement, quelques balles devraient vous suffire pour neutraliser votre adversaire. Si vous en avez plusieurs en face, c'est une autre histoire… La capacité standard du five-seven est de 20, mais vous pouvez aller jusqu'à 30. » dit-il.

« Côté formalité administrative, est-ce que vous disposez déjà de votre permis de port d'arme ? Sinon, vous allez devoir attendre 10 jours pour pouvoir récupérer votre arme, le temps que nous fassions les vérifications d'usage. Et aucun moyen d'y couper, c'est la loi. » expliqua-t-il.

Kate Amber
Popularité :

Dans le quartier

Posté Le 03/12/2017 à 22h06

Policier - Detective
31 ans - 51 messages

Tous les objets équipés
  • équipéArme de service, en holster de ceinture à la hanche droite ; le holster dispose d'une double sécurité (pouce + index simultanés).
  • équipéCrosscall Spider X-4 (IP 68, écran renforcé), deux SIM avec international illimité (internet 5 giga) + 1 SIM secrète débranchée
Tous les objets de l'inventaire

Les 5 meilleures Compétences
  • Armes d'épaule : 3.5
  • Armes de poing : 2
  • Art du mensonge : 2
  • Discrétion : 2
  • Psychologie criminelle : 2
Toutes les Compétences

 

Kate sourit :

- Oh, je vous rassure : ce n'est pas moi qui lui achèterait des armes supplémentaires. On trouve déjà qu'il en a trop, dans la famille.


Puis elle se montra attentive pour les explications, admirant sans y toucher au pistolet automatique, comme si elle le craignait un peu.

- Vous auriez le nom d'un bon club, à tout hasard ? Plutôt dans l'extrême-Nord du district, ça serait plus facile pour moi, je pense...
Par contre, il est vrai que je ne savais pas trop quelles étaient les formalités administratives. Est-il possible de vous l'acheter à l'avance, et de venir le récupérer une fois les documents en ordre ? Comme ça, au moins, je serai sûre d'avoir un bon permis bien officiel et de ne pas avoir de problèmes : je suppose qu'il faut également présenter un permis au club de tir, non ?


Payer d'avance, pour lui montrer qu'on est véritablement acheteur, et essayer de le maintenir en confiance ; mais rester dans une image profane avec l'absence de permis, le temps également de se faire une légère couverture...et cela donnait aussi l'occasion de revenir ensuite à la boutique...
Lentement, elle tendit la main vers l'arme, puis la saisit doucement, l'éprouvant en main.

- Je le trouve léger, par rapport aux armes que m'avait fait essayer mon oncle...

Sibylle

Posté hier à 18h10

58 messages

DiNozzo ne fut pas surpris d'entendre qu'elle n'avait pas de permis. Puis il écouta sa proposition.

« Si vous l'achetez aujourd'hui, je serai tout de même obligé de lancer les procédures de vérification pour respecter la loi. Mais nous pouvons effectivement le garder jusqu'à ce que vous obteniez votre permis. Vous pouvez tout de même venir chercher votre arme et repartir avec dans 10 jours. Le fait de ne pas avoir votre permis vous interdit juste de la porter sur vous en permanence. Mais vous pouvez la transporter pour la garder chez vous en respectant quelques règles. Vous devez aussi la transporter non chargée, dans un étui placé dans un endroit inaccessible, dans votre coffre par exemple. » commença-t-il.

« Pour les stands de tirs, je peux vous fournir une liste des clubs dans le secteur. Vous n'avez pas besoin de permis pour aller tirer. La plupart vous proposera des cours et la possibilité de louer une arme sur place. Vous pouvez donc commencer tout de suite. Après vous pourrez aller tirer avec votre arme, même si vous n'avez pas de permis de port d'arme. Mais je vous conseillerai de garder avec vous la facture qui prouve que l'arme vous appartient dans ce cas, car il pourrait vous être demander de prouver que vous en êtes bien la propriétaire avant de pouvoir l'utiliser. » termina-t-il.

Il regarda Kate prendre l'arme en main et vit qu'effectivement, elle semblait en avoir déjà manipulé.


« L'arme n'est pas chargée. Cela peut jouer. » dit-il en apercevant Matt qui faisait semblant de s'intéresser aux fusils de chasse et aux arcs, ce qui le plaça devant un dilemme : s'occuper d'une belle cliente ou de son compagnon pour tenter de décrocher une deuxième vente.

« Je vais laisser Vittoria s'occuper de vous pour les derniers détails et la paperasse pour aller m'occuper de votre ami. Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me demander. » dit-il avec un pointe de regret et un ton interrogateur dans la voix. Il se tourna et fit quelques pas jusqu'à la porte qui était ouverte derrière lui pour interpelle quelqu'un avant de se diriger vers Matt. Une grande brune élancée sortit du bureau plusieurs feuilles à la main.

« Bonjour, je suis Vittoria. C'est un très bon choix que vous faites avec cette arme. J'ai entendu ce que vous disiez un peu plus tôt. Mon patron ne s'y connaît pas trop en armement militaire, mais ce n'est pas mon cas. J'adore tout ce qui touche à ce domaine et particulièrement aux hommes en uniforme. » dit-elle avec un sourire.

Elle regarda où se trouvait son patron pour vérifier que ce dernier était bien occupé et trop loin pour l'entendre avant d'ajouter sur le ton de la conspiration :


« Pour en revenir à votre histoire, votre oncle aura du mal à trouver le même fusil que celui qu'il utilisait pendant la guerre. Outre le fait que c'est du matériel militaire, ce modèle n'est plus produit depuis longtemps. Il a été remplacé par un modèle plus performant depuis. Il existe certains… collectionneurs particuliers qui possèdent cependant. » continua-t-elle sur un air un peu conspirateur.

Vous êtes ici : Index du forum La Ville de Seattle Commerces [North]Au paradis des armes

Derniers messages