Voir les messages non lus - Voir les messages que j'ai postés - Voir les topic suivis

Vous allez à : Seattle ou Miami ?

Vous êtes ici : Index du forum Profil de Ivana Petrovitch

Profil de Ivana Petrovitch

Personnage Policier, grade 2 soit Detective, échelon 1

Ivana Petrovitch a posté 22 messages. Voir tous les messages

Vous avez 0 point de popularité avec le niveau 1 et êtes populaire dans votre quartier.

Dans le quartier

avatar

Informations de membre

Ce personnage a été inscrit par le membre Ivana Petrovitch MP
Il s'est enregistré Le 04/10/2015 à 01:47:20, soit il y a 3 ans, 10 mois, 17 jours.

Ivana Petrovitch s'est connecté pour la dernière fois Le 23/10/2016 à 20:06:04.

Informations Vitales

Date de naissance : 21/03/1978
Age : 34 ans
Lieu de naissance : Moscou
Situation familiale : Svetlana, sa soeur cadette, handicapée.
Parents morts.
Pas d'enfants.

Apparence

Taille : 176 cm
Poids : 59 kg
Cheveux : Bruns
Yeux : verts
Signes particuliers :
Des cicatrices faites au couteau sur les flancs, une autre au mollet - d'un 9mm cette fois - qu'elle a dû s'infliger elle-même pour se sortir d'un énième merdier.

Etudes et Occupation

Formation : Diplômée de l'Université de Californie à Los Angeles, en chimie appliquée (spé chimie organique)
A synthétisé des drogues dans un laboratoire clandestin en Russie.
De retour aux USA, elle a bossé pour une industrie pharmaceutique.
Brigade des stups de Portland de 2006 à aujourd'hui, dont plusieurs missions d'infiltration.
Votre Voie : Policier
Grade de début : 2
Expertise : Les sciences, depuis le début. Mais les sciences appliquées! Les grandes théories complètement déconnectées de la réalité, fallait bien passer par là de temps en temps, mais à vrai dire ça la bottait pas plus que ça. Ce qui la faisait vibrer, depuis le lycée, c’était les expériences. Les observations empiriques. Et les ratés. Souvent les ratés. Elle commence à « louer » son organisme aux industries pharmaceutiques dès sa majorité pour se faire un peu d’argent, et notamment payer ses études à Los Angeles. La curiosité de savoir tout ce que ces médicaments pouvaient faire dans son corps s’est ajoutée à son attrait naturel pour la chimie organique. Et puis, la cuisine, les stups, tout ça…

Histoire

Naissance à Moscou, dans un petit quartier tranquille. Son père tenait un rade miteux à l'angle d'une rue. Il faisait son chiffre tranquillement, sans rien demander à personne. Jusqu'à ce que la mafia s'en mêle. Envoyé aux Etats-Unis avec femme et enfants pour ouvrir un autre café. Cette fois dans l'unique but de blanchir l'argent sale de la pègre. Ivana a sept ans lorsqu'elle pose le pied sur le sol américain. Sa soeur, trois ans. Depuis lors, les médecins n'ont pas mis longtemps à diagnostiquer sa future paralysie.

Ivana grandit donc aux USA. Enfance normale. Adolescence, disons, acceptable. Elle traîne beaucoup dans la rue, se fait peu d'amis, aucun spécialement fréquentable. Elle fume des pétards de temps en temps mais suit ses cours de science avec assiduité. Le reste...

Elle obtient son diplôme de lycée avec brio grâce à sa spécialité en Physique-Chimie. Quelques contacts de leurs "amis" mafieux lui permettent d'intégrer l'université de Californie. Elle fait donc ses études à Los Angeles. Parcours impeccable, une brillante étudiante en chimie qui paie ses études en testant des médicaments pour le compte d'une industrie pharmaceutique entrante sur le marché. C'est à cette période que son organisme a commencé à se détériorer, disons... plus vite que prévu. Et la santé de son père avec. Pour la mafia, ce n'était pas bien grave. Le troquet pouvait fermer, ils auraient bientôt un sacré retour sur investissement...

Ivana ne se doutait pas, à l'époque, que l'investissement, c'était elle. Sitôt son diplôme en poche, toute la famille est à nouveau rapatriée. Le père d'Ivana touche alors une petite pension pour ses gracieux services et pour sa remarquable docilité. Sa mère continue de baisser la tête et de faire vivre le foyer sans piper mot. Tout allait bien dans le meilleur des mondes. En particulier pour le clan qui fournissait un labo' à Ivana en échange d'une production régulière, et substantielle. Héroïne, LSD, méthamphétamine, et autres joyeusetés.

Ses premiers soucis de conscience apparurent à peu près en même temps que les gros soucis d'addiction du fils du patron. Qui tapait allègrement dans les commandes quand papa avait le dos tourné. La patience de la cuisinière finit par céder, et elle menaça le fils toxicomane de raconter ses petites faiblesses à son père. En fait, elle n'aurait pas dû le menacer, mais le dénoncer fissa. Il a eu le temps de prendre les devants, et d'étouffer l'affaire dans l’œuf. C'en était trop pour Ivana, qui décida alors qu'elle arrêtait les frais. Mais quitte à se tirer, autant se tirer loin. Elle repartit aux Etats-Unis avec sa famille et ses économies.

Retour, donc, de l'autre côté de l'Atlantique. Dans le courant de l'année, ses parents sont assassinés. On ne quitte pas la mafia si facilement... Sa sœur, hospitalisée, était hors de danger. C'est certainement ce qui a empêché Ivana, à l'époque, de se foutre en l'air.

Ayant alors sa sœur à prendre en charge, elle trouve un job dans une filiale de la société pharmaceutique qui lui faisait tester ses produits. Métro-boulot-dodo pendant quelques mois, le temps de laisser couler de l'eau sous les ponts. Jusqu'à un attentat raté qui lui vaut quand même un petit tour au commissariat pour déposition. C’est là qu’elle est repérée par les forces de l’ordre (en 2006). Elle les rejoint sans trop d’objections, moyennant protection pour elle et sa sœur. Après six mois de formation accélérée en self-défense et aux rudiments des armes à feu, elle se retrouve sur le terrain, en tant qu’agent infiltrée des stups. Sa voie. Affectée à la police d'Etat de l'Oregon, elle fait partie d'une brigade de Portland.

Et ce jusqu'à aujourd'hui.
Une mutation, besoin d'un agent de son profil à Seattle.
Pourquoi pas.

Caractère

Peu causante de nature, la russe met un point d’honneur à ignorer les gens qui l’agacent. Tout ce qui est susceptible de la fatiguer est rapidement remis à plus tard. Généralement, elle se plonge dans son boulot pour éviter les soucis. Mais de manière générale, lorsqu’elle doit supporter des collègues au quotidien, elle ne peut pas s’empêcher de se montrer grincheuse. Elle râle facilement. La vie en communauté l’use très vite. Il lui faut de la solitude et du silence. Sinon c’est rapidement le bordel. Pour la pousser à bout, c’est pas bien compliqué, il suffit qu’elle soit dos au mur, ensuite se montrer un peu plus chiant que la moyenne et le tour est joué. A ce moment-là, son accent pourtant à peine perceptible en temps normal se transforme en un chapelet continu de jurons dans sa langue maternelle. Mais faut vraiment pousser. Au demeurant, elle n’est pas spécialement agressive. En cas de conflit, elle se retirera plutôt que de prendre le risque de se donner en spectacle.

Bien entendu, elle vit seule, dans un petit appartement, et sort peu. Sauf pour aller voir sa sœur, tous les dimanches. Très soigneuse en chimie mais parfaitement bordélique dans sa vie privée, elle oublie souvent ses rendez-vous, ou au mieux se pointe en retard. Du coup, elle note tout sur des post-it qu’elle colle partout dans son appartement. Y a qu’à faire le tour de la piaule pour connaître toute sa vie, jusqu’à ce qu’elle a bouffé le midi.

Elle fume beaucoup, mais son organisme a été tellement bousillé par les médicaments et les drogues qu’elle fait même plus gaffe à ralentir. (rendue stérile par les médicaments -> j’hésite à le mettre dans mon background ou à le garder en réserve pour plus tard. Mais dans tous les cas elle est pas encore au courant)

A part ça, elle a peur de l’eau, déteste la bouffe épicée, et ne boit pas de café. Seulement du thé vert. Il lui arrive de boire, mais rarement jusqu’à se retourner la tête, et évite de lever le coude de façon régulière.

Quant à ce qui peut éveiller une quelconque extrémité émotionnelle chez elle, on peut compter sa petite sœur Svetlana, qu’elle adore et pour qui elle est capable d’exprimer de la tendresse. Chose rare. Et la mafia russe, qui a contrario lui inspire toute cette haine qu’elle emmagasine depuis la mort de ses parents.

Informations hors jeu

Interprète sur l'avatar : Lena Headey
Comment avez vous connu le SPD ? Tour de Jeu
Quelles sont vos disponibilités ? Tous les jours. J’ai un emploi du temps un peu tordu, alors je peux passer n’importe quand dans la journée ou la soirée.
Pourquoi avoir choisi ce RPG ? Je suis sur un autre forum sur le thème de Tolkien, et franchement de temps en temps, un peu d’obscurité contemporaine, un peu de réalisme, ça fait pas de mal :P
Souhaitez-vous que votre MJ utilise votre BG dans le jeu ? Je veux qu'on utilise tout ce qui est mentionné dans mon BG.